Etudier à l'étranger

 

 Les étudiants qui souhaitent donner une dimension internationale à leurs études ont la possibilité de réaliser une partie de leur cursus dans une des nombreuses universités partenaires de notre université pour suivre des cours ou réaliser un stage (en université ou en entreprise).

Pour cela, ils doivent consulter les programmes de mobilité et choisir celui qui correspond le mieux à leur formation et à leur projet personnel.

Les principaux programmes de mobilité pour les étudiants en STAPS sont :

Le programme Erasmus

Ce programme permet d'effectuer une mobilité au sein des pays membres de l'Union Européenne, l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège d'une durée de 3 à 12 mois.

Le programme de la MICEFA

Il permet d'effectuer un séjour d'études aux États-Unis pour un semestre ou une année universitaire.

Le programme de la CREPUQ

Il permet d'effectuer une mobilité dans une université québécoise pour un semestre ou une année universitaire.

 

Pour obtenir plus d'informations sur les conditions de cette mobilité, les bourses et aides, les universités partenaires, vous pouvez visiter le site de notre université ainsi que la page suivante http://anestaps.org/creation-de-longlet-mobilite-etudiante-en-staps

 

Témoignage d'étudiants

 

William Le Guel, étudiant en Master 1 Management du Sport en Californie :

"Me voila installé en Californie depuis 2 mois maintenant et tout se passe pour le mieux !

Les premières semaines se résument principalement à la découverte de mon nouvel environnement : le campus de California State University, Dominguez Hills et la ville de Los Angeles. J’ai pu faire énormément de rencontres avec des gens provenant de tous horizons. Il est intéressant de constater les différences culturelles entre Français et Américains : je les trouve personnellement très accueillants et ouverts d’esprit, parfois à tel point qu’ils donnent l’impression de frôler l’hypocrisie ! Un autre choc culturel que j’ai pu avoir se trouve notamment au niveau de l’alimentation beaucoup plus calorique, et avec des portions beaucoup plus importantes que chez nous.

En ce qui concerne la vie étudiante, cette expérience se révèle particulièrement instructive : le système éducatif américain est complètement différent du système français. La différence la plus marquante selon moi se trouve dans l’autonomie accordée aux étudiants. Nous sommes responsabilisés par un système qui nous impose de sélectionner nos cours et de construire notre propre emploi du temps. Il en est de même en ce qui concerne la méthode pédagogique : le nombre d’heures de cours est relativement faible, mais le travail et l’investissement personnel sont indispensables dans la mesure où les cours servent principalement à obtenir des précisions sur le contenu des livres et à la correction des exercices. J’apprécie beaucoup cet environnement qui est à mon sens propice au développement de la gestion du temps.

Enfin sur le point professionnel, j’ai pu faire d’intéressantes rencontres grâce à ma structure d’accueil qui a vraiment su m’écouter et me soutenir dans mes projets. Je suis maintenant responsable de la communication des équipes de basket de mon université d’accueil, et ai eu l’occasion de rencontrer les responsables du pôle Product Testing de chez Nike Basketball et de me mettre en relation avec eux.

Je suis vraiment heureux d’avoir saisi cette opportunité de faire cette année d’étude à l’étranger et je tiens à remercier les services des relations internationales de l’UFR STAPS de l'Université Paris-Sud et de l’Université Paris-Saclay qui ont vraiment su m’épauler dans mon projet. Je suis surexcité par cette nouvelle aventure qui ne fait que de commencer, et je compte bien en tirer le maximum aussi bien sur le plan professionnel qu’humain"