Aurore Meugnot

MCF, laboratoire CIAMS

Équipe M.H.A.P.S

Tel:

Mél: aurore.meugnot@u-psud.fr

 

 

 Thématiques de recherche

Durant ma thèse, je me suis intéressée à la plasticité du fonctionnement cérébral en examinant comment la privation d’exercice (paradigme d’immobilisation de courte durée d’un membre) affecte les processus sensorimoteurs et les conséquences que cela peut avoir sur des fonctions comme l’imagerie motrice ou le traitement du langage d’action.

Actuellement, mes travaux se situent plus particulièrement dans le domaine des neurosciences sociales puisque je m’intéresse au rôle des processus sensorimoteurs (et en particulier des mécanismes cérébraux impliqués dans le traitement sensoriel de nos propres expériences de douleur) dans la représentation de la douleur d’autrui. Par exemple, j’ai utilisé une technique de neurostimulation – la stimulation transcrânienne à courant continu (tDCS) afin de moduler l’excitabilité du cortex somatosensoriel et examiner l’impact que cette modulation peut avoir sur la perception de sa propre douleur mais aussi celle perçue chez autrui, ainsi que les réponses cérébrales (EEG, potentiels évoqués suite à des stimulations thermiques ou des images montrant des membres dans des situations douloureuses) qui y sont associées.

J’étudie également le rôle de l’empathie dans la régulation sociale de la douleur, en examinant en quoi le fait de percevoir une réaction empathique chez un observateur (i.e. avatar présenté à partir d’une plateforme de réalité virtuelle) peut influencer la perception subjective de notre propre douleur.

 

 Publications

Meugnot, A. & Jackson PL. The contribution of cognitive and social neuroscience to pain communication. (in press). Human Meanings of Pain. Van Rysewyk S., In Springer (Ed.)

Tremblay, M.P.B., Meugnot, A. & Jackson P.L. (under review). The neuroscience of interpersonal pain dynamics: The neural signature of empathy for physical pain... Not quite there yet!Social and interpersonal dynamics in pain: We don’t suffer alone. Prkachin K.M., Trost Z., Karos K. & Vervoort T.,In Springer (Ed.)

Bidet-Ildei, C., Meugnot, A., Beaupres, S.A., Gimenes, M., & Toussaint, L.(in press). Short-term upper limb immobilization affects action-word understanding. Journal of Experimental Psychology: Learning, Memory and Cognition.

Meugnot, A., Agbangla, N.F.& Toussaint, L. (2016). Selective impairment of sensorimotor representations following short-term upper-limb immobilization. Quarterly Journal of Experimental Psychology.doi:10.1080/17470218.2015.1125376

Toussaint, L., Meugnot, A., Badets, A., Chesnet, D., Proteau, L. (2016). The specificity of practice hypothesis in goal directed movements: visual dominance or proprioception neglect ? Psychological Research. doi: 10.1007/s00426-016-0748-3

Meugnot, A. & Toussaint, L. (2015). Functional plasticity of sensorimotor representations following short-term immobilization of the dominant versus non-dominant hands. Acta Psychologica.155, 51-6. doi:10.1016/j.actpsy.2014.11.013

Meugnot, A., Agbangla, N.F., Almecija, Y. & Toussaint, L. (2015). Motor imagery practice may compensate for the slowdown of sensorimotor processes induced by short-term upper-limb immobilization. Psychological Research.79, 489-99. doi: 10.1007/s00426-014-0577-1.

Meugnot, A., Almecija, Y. & Toussaint, L. (2014). The embodied nature of Motor Imagery processes highlighted by short limb immobilization. Experimental Psychology. 61, 180-186. doi: 10.1027/1618-3169/a000237.

Toussaint, L. & Meugnot, A. (2013). Short limb immobilization affects motor cognitive processes. Journal of Experimental Psychology : Learning and Memory. 39, 623–632. doi: 10.1037/a0028942.